Espace culturel Daniel Pothier de Courville,  Exposition

Charles Sauvat EXPOSE ses peintures

Charles Sauvat est plasticien. Il sculpte, dessine, peint et ce sont ses dernières toiles qu’il est venu accrocher aux parois de l’espace culturel Daniel Pothier, ancienne chapelle qui accueille aujourd’hui l’office de tourisme intercommunal ainsi que des expositions temporaires.

« C’est un lieu dans lequel je voulais exposer depuis longtemps »

Charles Sauvat

C’est vrai qu’avec sa charpente de navire retourné, la salle d’exposition a fière allure et Charles Sauvat a su investir les lieux avec finesse, jusqu’à jouer avec les courbes des murs.

Face aux toiles de l’artiste au traitement résolument contemporain, la première impression est celle de se retrouver face à un travail de collage, d’assemblage d’éléments. Des personnages peints avec une grande précision sont placés dans l’espace de la toile comme des calques. Ils se détachent ou au contraire s’ancrent au milieu d’aplats de couleurs, qui avalent les reflets et les ombres. Les personnages saisis sur l’instant dans une action ou une expression semblent figés pour l’éternité. Telles des figurines qu’on aurait égaré dans une réserve de décors de théâtre, ils nous interrogent. Que font-ils ? Qui sont-ils ? S’opère alors dans l’œil du spectateur un jeu de correspondances entre les différents éléments pour trouver du sens, un sens non littéral mais plutôt de l’ordre de la symbolique.

À ce moment-là l’œuvre peinte de Charles Sauvat me fait penser au Surréalisme. C’est un voyage dans l’inconscient, dans la boite à archives qui composent les rêves.

Exposition Charles Sauvat à Courville
Exposition Charles Sauvat à Courville

« Je travaille à partir de photographies que j’ai prises de ma famille, de mes amis, de mes voyages, d’objets qui habitent mon quotidien ou qui se sont retrouvés un jour sur ma route ».

Charles Sauvat

Il y a par exemple cette drôle de pierre qui est au centre d’une des toiles et dont la forme suscite la curiosité du spectateur. Cette pierre, Charles Sauvat en parle avec beaucoup d’enthousiasme. Il l’a photographiée en Afrique. On la lui a fait découvrir comme une curiosité locale dont le secret est bien gardé. Il s’agit d’un bloc minéral dont le pourtour est recouvert de circonvolutions énigmatiques. Accident géologique ? Travail du temps, des hommes, des vers ? C’est un mystère, et il est représenté comme tel.

Il vient compléter la collection des éléments énigmatiques qui composent les toiles de Charles Sauvat et provoquent une sensation de vertige face à la profondeur de l’univers, les limites de la perception, les questionnements métaphysiques.

Charles Sauvat nous livre sûrement avec ces toiles quelques-unes des impressions qui peuplent sa mémoire d’artiste. C’est sans doute pourquoi on y trouve des références iconographiques glanées dans son parcours d’étudiants aux beaux-arts de Paris. Alors qu’un tableau évoquera la Cène de Vinci, deux autres citeront Paollo Ucello .

Reconnu pour ses dessins, mais aussi ses installations qui ont déjà fait l’objet de nombreuses expositions ou de résidence de création, cet habitant discret de la commune de Courville-sur-Eure nous révèle une forte personnalité artistique.

À découvrir absolument !

Exposition jusqu’au 30 octobre 2020, toutes infos sur notre agenda.
En savoir plus sur son œuvre : https://charles-sauvat.odexpo.com

* Écrire pour un blog culturel c’est fantastique ! J’espère vous avoir donné envie. Rejoignez notre équipe de rédacteurs culturels du côté de Beauce et Perche !

Partager cet article sur les réseaux sociaux
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Pin on Pinterest
Pinterest
Share on LinkedIn
Linkedin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *